Qualité de vie

En dix ans, l’agglomération dijonnaise s’est dotée des équipements structurants dignes d’une capitale régionale rayonnante et attractive : infrastructures de transport (tramway, flotte de bus hybrides, gare moderne), nouvel hôpital et bientôt un « pôle santé » privé régional, grandes enseignes commerciales (Ikea, centre commercial de la Toison d’Or…), équipements culturels (le troisième plus grand Zénith de France avec 9000 places, un auditorium de notoriété internationale de 1600 places) et sportifs (grand stade, piscine olympique, stade d’athlétisme…). Une palette qui sera bientôt complétée par une médiathèque-cité du numérique. Dijon fait partie des premières villes de France qui seront entièrement équipées de fibre optique à l’horizon 2015.

Les déplacements urbains

Dijon accorde une part grandissante aux modes de déplacements doux ou collectifs.

La piétonisation du centre-ville, la création de pistes et voies cyclables, l’aménagement de « zones de rencontres » où les voitures sont invitées à adopter la vitesse des autres usagers, l’amélioration de l’offre de transport avec la mise en service du tram et l’amélioration du réseau de bus. Tous ces aménagements urbains concourent à favoriser l’intermodalité et à donner à chacun sa place dans une ville apaisée.

Les résultats sont là, depuis l’arrivée du tram, la fréquentation des transports en commun a bondi de 33 à 41 millions de voyageurs par an. Le programme prioribus, qui améliorera encore la régularité et la fiabilité du réseau de bus grâce aux lignes en site propres et à la priorité au feu, confortera cet essor.
Les parkings relais, qui permettent de laisser sa voiture aux portes de la ville, ou les systèmes d’autopartage complète la panoplie des outils d’une ville qui sera, demain plus encore qu’aujourd’hui, une ville de toutes les mobilités.

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. Pour s'opposer à ce dépôt vous pouvez cliquer ici.